À la rencontre de l’art

Se promener au travers de l’univers de plusieurs artistes fait parti du privilège qu’offrent les Salons des arts…..se laisser inspirer, oublier le temps, et réfléchir aux différentes manières de faire et surtout, se laisser capter par l’énergie que dégage tous ces tableaux. Se donner le plaisir d’être le récepteur, de s’émouvoir, de partager nos sentiments, et finalement, se faire plaisir….pourquoi pas! Lorsqu’une œuvre touche le cœur, c’est un cadeau à ne pas manquer! Une œuvre représente toutes les années d’expérimentations et de travail….des heures et des heures….mais on ne compte pas le temps, puisqu’en communion avec celle-ci…..il n’existe pas!

Les rencontres de l’art nous transportent……à tous d’en profiter!

www.llarouche.com

www.llarouche.com/boutique

Advertisements

8 réflexions sur “À la rencontre de l’art

  1. J’ai déjà rencontré Louise Larouche et j’ai déjà vu plusieurs de ses peintures. Les couleurs, les formes et les sujets utilisés sont d’une grande originalité. La vie et la joie que m’apportent ses peintures est énorme. Quand je les regardes un sentiment de bien-être m’atteint.

    J’aime

  2. Apprendre le piano ou tout autres instruments de musique est plus que simplement interpréter une pièce. C’est découvrir différents compositeurs, époques et styles. Une fois les deux mains sur le piano, on oublie tout et on plonge dans l’univers des pièce de nos compositeurs préférés. Parfois, un passage plus difficile nous fait perdre la notion du temps, mais après l’avoir réussi, il nous rend fière. Donc, jouer d’un instrument de musique est plus qu’un passe-temps, c’est une passion.

    J’aime

  3. Rencontrer un artiste de l’art que tu pratiques est très impressionnant. C’est un peu comme rencontrer la source de ce qui te fait vibrer. De plus c’est toujours intéressant d’entendre les points de vue d’artistes.

    J’aime

  4. Louise est une artiste, pas moi. Tout de même dans son discours, je crois qu’elle vit, l’étrange sentiment de bien-être qu’elle a quand elle peint. Son texte me rejoint. Pas parce qu’elle parle d’art, mais bien parce qu’elle parle de passion. Je crois que Louise a seulement confondu art et passion, parce que honnêtement l’art ne m’apporte pas ce bizarroïde de sentiment, mais ma passion oui.

    J’aime

    1. Ok l’auto correcteur à fait un massacre.
      Louise est une artiste, pas moi. Tout de même dans son discours je comprend ce qu’elle vit, l’étrange sentiment de bien-être qu’elle a quand elle peint. Son texte me rejoint. Pas parce qu’elle parle d’art, mais bien parce qu’elle parle de passion. Je crois que Louise a seulement confondu art et passion, parce que honnêtement l’art ne m’apporte pas se bizarroïde de sentiment, mais ma passion oui.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s